vendredi 8 décembre 2017

Ludification : tout n'est qu'un jeu ?

Tout n'est qu'un jeu ? Ce n'est Ă©videmment pas si simple. Mais si la ludification peut nous dĂ©tourner un peu de notre routine, autant se prĂȘter au jeu ! 

Les recherches sur la ludification dans les sciences et au travail


Les chercheurs travaillent sur la ludification au sens trĂšs large du terme. Ils imaginent des usages ludiques et Ă©tudient par ailleurs les technologies qui dĂ©coulent de l'Ă©volution des jeux. Ils voient comment les intĂ©grer dans le quotidien et dans un contexte scientifique, comme par exemple les casques de rĂ©alitĂ© virtuelle. Le casque de rĂ©alitĂ© virtuelle est une technologie ludique au dĂ©part puisque ce genre de casque a Ă©tĂ© conçu pour les jeux vidĂ©os. Quand on le porte, ces lunettes reproduisent une image en 3D. Avec un panorama Ă  360 degrĂ©s. Cela signifie que l'image suit les mouvements de la tĂȘte au mĂȘme rythme qu'on la tourne. On peut ensuite passer en rĂ©alitĂ© augmentĂ©e en faisant apparaĂźtre des objets virtuels Ă  l'aide de marqueurs. Le monde physique n'offre pas une aussi grande libertĂ© de conception et de reprĂ©sentation que ces objets virtuels. Ils permettent par exemple de reprĂ©senter des donnĂ©es scientifiques pour la recherche sur le climat ou les rĂ©seaux de communication. Mais est-ce que l'objectif premier de la ludification est d'augmenter la productivitĂ© au travail ? Il y a une imbrication entre le travail et le jeu. Cela a pour rĂ©sultat une chose Ă©tonnante : rapprocher deux domaines qui sont normalement aux antipodes l'un de l'autre, c'est-Ă -dire le jeu et le travail, le cĂŽtĂ© amusant et le cĂŽtĂ© sĂ©rieux. Mais si ça semble trĂšs simple en thĂ©orie, dans les faits ce n'est pas aussi Ă©vident. Il ne faut pas oublier que le jeu naĂźt d'une forte envie personnelle. Ce qui n'est pas forcĂ©ment le cas pour le travail. Logiquement, le jeu perd de son sens et ne peut pas fonctionner si on contraint la personne Ă  jouer. Et par consĂ©quent : est-ce qu'un travail ludififĂ© pourrait obligĂ© des employĂ©s qui travaillent Ă  la chaĂźne par exemple, Ă  en faire encore plus, quitte Ă  crĂ©er une vraie rivalitĂ© entre eux ? Effectivement, c'est un risque qui existe. C'est bien pour cela que la ludification ne doit pas seulement servir Ă  pimenter une routine de travail barbante. Il faudrait plutĂŽt y recourir pour crĂ©er de façon ludique un espace de libertĂ© personnelle pour renforcer la motivation ou la coopĂ©ration.

Arnaud Druot

Auteur et Ă©diteur

Arnaud Druot est le fondateur de Viralbooster. Spécialiste de la gamification(ludification), Arnaud est également rédacteur web.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire