dimanche 10 décembre 2017

La pulsion du jeu existe-t-elle ?

Existe-il-rĂ©ellement quelque chose comme une pulsion du jeu ? D'un point de vue psychologique, la question est très intĂ©ressante... 

La quête de l'auto-détermination


A ce jour, la psychologie et la recherche sur le concept de motivation disent que la pulsion du jeu n'existe pas forcément en tant que telle. Ce qui existe en revanche, ce sont les besoins humains fondamentaux : le besoin d'éprouver ses propres compétences. Nous voulons ressentir notre capacité à changer le monde. Nous voulons développer cette capacité. Et cela nous procure du plaisir. Nous voulons ressentir notre auto-détermination, notre autonomie d'action. Nous voulons ressentir que nous sommes en contact avec d'autres personnes. Dans son livre "Vivre la psychologie du bonheur", Mihaly Csikszentmihalyi a pris l'exemple de gens vivant dans des camps de concentration. C'est probablement, le pire espace ayant existé sur Terre puisque l'auto-détermination y était totalement réduite à néant. Et pourtant, des gens ont réussi à s'en sortir en se concentrant sur ce qu'ils pouvaient changer dans ce système. En se demandant : quel est le défi que je peux me fixer ici ? Le défi sur lequel je peux focaliser mon attention. Et en dépit des pires circonstances, ces gens ont pu vivre des expériences positives en essayant de divertir les autres avec des blagues ou en faisant bien leur travail. Et grâce à cela, ils ont conquis un espace d'auto-détermination. dans un contexte de contraintes absolu prédéterminé à l'extrême.... Mais au-delà de la pulsion du jeu, quelle est l'enjeu de la gamification (ludification) ?

Gamification ou "playfication"

En français, on emploie un seul terme pour désigner le jeu, alors qu'en anglais, il y a plusieurs mots que l'on va employer et qui renvoient à des réalités différentes. Par exemple, le terme de "play" va d'avantage renvoyer à l'attitude du joueur, à sa liberté d'action voire de création tandis que le "game" va renvoyer à une situation très structurée avec des objectifs, des contraintes, des buts. Et après tout on parle de gamification et pas de "playification". Et ce n'est pas anodin puisque finalement avec la gamification (ludification), il va s'agir de rajouter dans des situations, dans certains contextes, des objectifs, des contraintes, des buts à un individu et cela toujours avec un à priori ou une idéologie capitaliste, ou en tous cas de quantification de l'expérience. Mais heureusement, la ludification n'est pas q'une affaire de chiffres et de marketing...

Arnaud Druot

Auteur et Ă©diteur

Arnaud Druot est le fondateur de Viralbooster. Spécialiste de la gamification(ludification), Arnaud est également rédacteur web.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire