lundi 11 décembre 2017

De la ludification à la ludicisation...

Par semaine, nous les humains, passons devant les jeux vidéo 3 billions d'heures. 55% des Français y jouent régulièrement. Soit plus de 36 millions de personnes.. 

La ludicisation : un concept plus complexe...


En Allemagne, 1 tiers de la population est accro aux jeux vidéo. En 2013, ils ont dépensé pour cette passion 1,82 milliard d'euros. Aujourd'hui, les jeux vidéo populaires font plus de chiffre d'affaires que les blockbusters au cinéma. Un exemple : GTA 5 a généré un chiffre d'affaires de 599 millions d'euros le jour de sa sortie. Ces succès sont autant d'atouts pour la ludification qui se répand dans le milieu de l'entreprise. Et c'est un business sérieux ! Les spécialistes avaient prédit que 70% des 2000 plus grandes entreprises du monde utiliseraient au moins une application de ludification à la fin de l'année 2014. Une méthode gagnante selon les employés eux-mêmes. Aux Etats-Unis, 2 tiers d'entres eux considèrent que le jeu est une stratégie efficace pour motiver leur productivité. En soi, la ludification est perçue comme un jeu de règles. Je te propose des objectifs clairs, je te propose des règles strictes et je te donne un retour sur la manière dont tu joues. Mais au fond la ludification est aussi une façon de renforcer le contrôle sur les personnes, notamment dans les contextes sociaux comme le milieu professionnel où l'individu ne choisit pas les règles qui lui sont imposées. Mais on peut prendre ça sous un autre angle. Par exemple, en se disant "j'aimerais perdre du poids", alors j'utilise la ludification pour une application fitness (Applis Fitness Et Logistique : 2 Exemples De Ludification) ou j'aimerais méditer d'avantage alors j'ai recours à un système qui me rappelle de prendre du temps pour m'asseoir et méditer. En fait la ludification met à jour un trésor caché qui est le jeu libre. Et par rapport au jeu de règles, le jeu libre offre au moins autant de chose dont il est possible de s'inspirer afin d'éveiller la curiosité ou la créativité. Et tous ces éléments n'ont pas encore été exploités... Les jeux nous offrent la liberté de vouloir gagner et d'utiliser toutes les astuces possibles à condition de rester dans la cadre des règles prescrites. Et cette liberté nous n'en disposons pas dans le quotidien. Il faut savoir que ceux qui ont inventé le concept de ludification ont une idée très béhavioriste de ce que pourrait être le jeu. L'idee : c'est en inventant une situation qui applique certains mécanismes de jeu que l'on va automatiquement faire un jeu. Mais on ne pense pas justement à la part de liberté de l'individu dans cette situation, et de ce qu'il pense de cette situation : est-ce un jeu ? Ou n'est-ce pas un jeu ? Finalement, la ludification repose sur de nombreux à priori par rapport à ce que serait la conception de jeux au sens large. Et c'est pour cette raison-là que les spécialistes ont essayé de forger le concept de ludicisation qui est beaucoup plus large que le simple terme de ludification. Et donc la ludicisation renverrait à un concept beaucoup plus complexe de ce qui ferait d'une situation un jeu, et n'essaierait pas de donner clé en main des recettes toutes faites. D'autant plus fournies par des idéologies capitalistes et des techniques marketing : (Ludification : Les dangers d'une orientation trop "capitaliste"...

Viralbooster Team

Auteur et éditeur

Arnaud Druot est le fondateur de Viralbooster. Spécialiste de la gamification(ludification), Arnaud est également rédacteur web.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire